· 

Mon corps, cette boussole interne qui me guide

Découvrir sa boussole interne.

Le corps humain est une création extraordinaire que nous ne comprenons pas toujours et surtout pas dans toutes ses subtilités. Au fil de mes expériences de travail et personnelles, je me suis rendue compte à quel point le corps est bien fait et surtout comment il nous donne des pistes pour avancer dans notre vie de façon équilibrée, sereine et facile. 

Le principal challenge est de décoder ces signes afin de pouvoir répondre aux besoins de notre corps.

Au fil de mon apprentissage professionnel et de mes expériences de travail je me suis aperçue que souvent nous méconnaissons notre corps. Il n’y a pas de mode d'emploi tout fait pour apprendre à l’utiliser. On nous apprend à le rendre fort, à le pousser, à dépasser ses limites etc, mais rarement à le comprendre, l’écouter et l’utiliser de façon adéquate....
Le corps humain : un équilibre subtile.

Apprendre à connaître son corps ce n’ est pas seulement le connaître de façon théorique, c’est aussi apprendre à le ressentir. Apprendre à ressentir son corps, c’est apprendre à sentir l’état dans lequel il est à l’instant T. Savoir déterminer le niveau de tension, de détente, de stress, d’angoisse, de préoccupation, de ressentir lorsqu’il y a un déséquilibre, ...c’est prendre conscience de soi et de son état d’esprit.

Connaître son corps peut paraître simple et basique pourtant le corps humain est à la fois simple, complexe et surtout il repose sur un équilibre subtile. Ce sont souvent les subtilités du corps qui nous échappent.
Douceur et écoute pour un meilleur résultat.

De mon expérience personnelle j’ai appris à écouter mon corps. En l’écoutant, il me donne bien plusque lorsque  je l’ai poussé au-delà de ses limites. Attention l’écouter ne veut pas dire ne rien faire, il est très possible de l’écouter tout en sortant de sa zone de confort. 

A titre d’exemple je peux citer ma participation au marathon de Montréal. Si j’avais poussé mon corps comme j’ ai pu le faire dans le passé, je me serais entraînée durement avec une discipline de fer. J’ai plutôt opté pour l’aspect plaisir, douceur et respect de mon corps. Le résultat : un marathon dans lequel j’ai pris du plaisir en allant jusqu’au bout de l’épreuve avec un temps tout à fait honorable et une récupération très rapide.

Cet exemple pour mettre en avant la capacité de se surpasser, d’avancer sur le plan physique mais aussi émotionnel en douceur et dans le plaisir.
Lorsque émotionnel et physique agissent ensemble.

En effet, lorsque l’on ressent son corps on peut faire des liens entre l’aspect physique et émotionnel. Le fait de comprendre l’interaction de l’émotionnel sur le physique et vice versa permet de poser les actions adéquates pour atteindre ses objectifs quels qu’ils soient.

En médecine chinoise par exemple chaque organe à un rôle physique, émotionnel, énergétique. Ainsi lorsque le corps est équilibré, le mental et l’esprit sont équilibrés, il en résulte un individu capable d’utiliser pleinement son potentiel en pleine conscience.
Foie, corps, émotion et énergie 

Prenons l’exemple du foie en simplifiant car les rôles sont nombreux et les connexions subtiles. Le foie correspond aux vertèbres dorsales 8 et 9 ( des variations peuvent existerselonlesnomenclatures ) les adducteurs sont un des groupes musculaires correspondant au foie.
Le foie s’occupe de la trophicité des tendons ( leur assurent un apport sanguin, l’évacuation des déchets, leur souplesse)

Physiologiquement le foie assure une bonne digestion en permettant à la rate de bien fonctionner. Il joue également un rôle dans le stockage du sang.
Au niveau émotionnel un foie en bonne santé assure un jugement équilibré, une prise de décision facile, intuition et inspiration prolifiques.

Lorsque des sentiments de colère, frustration apparaissent, que le jugement est altéré et la prise de décision difficile on peut suspecter un mauvais fonctionnement du foie et inversement.

La subtilité réside dans le fait qu’un dysfonctionnement organique n’est pas vraiment objectivable par des examens tant qu’une pathologie n’est pas déclarée. Or un déséquilibre même subtile est suffisant pour provoquer une réaction en chaine dans le corps et ainsi des compensations ayant des répercussions négatives sur le physique et/ou émotionnel.
Connaître son corps pour développer son potentiel pleinement 

Ainsi plus l’être humain connaît son corps, plus il développe sa personnalité. Aider le corps à rétablir l’équilibre physiologique c’est se permettre de développer son potentiel. Un corps humain, libéré, souple, tonique avec un esprit pleinement conscient de ce corps, c’est un être humain inspiré, créatif, confiant...Alors n’hésitez pas à partir à la découverte de votre corps, prenez du plaisir et épanouissez-vous.